Sophoklês, v. 496 - v. 406

Démocrate athénien, tragédien de la liberté et du bonheur sans cesse menacés, et de l'héroïsme volontairement assumé, à l'époque triomphante de Périclès (461-429) et de l'affrontement avec Sparte.

Tragédies, Gallimard, Folio n°360, Paris, 1983.

1
Créon : Ainsi tu as osé passer outre à ma loi ?
Antigone : Oui, car ce n'est pas Zeus qui l'avait proclamée ! ce n'est pas la Justice, assise aux côtés des dieux ; non, ce ne sont pas là les lois qu'ils ont données aux hommes pour l'éternité, et je ne pensais pas que tes interdictions fussent assez puissantes pour permettre à un mortel de passer outre aux lois non-écrites, inébranlables, des dieux !
Antigone.

Vers Première Page