Henri Madelin

Jésuite, président du Centre Sèvres à Paris. La Menace idéologique, Cerf, Paris, 1988.

1
Les idéologies ont toujours accompli (ainsi) une fonction de représentation de la réalité en tirant des schémas, des slogans, des symboles capables de parler à des millions d'hommes et de femmes auxquels elles prétendent ainsi fournir une lecture décomplexifiée en face d'une réalité trop ambivalente (double aspect contradictoire) et trop hermétique. Information et Idéologie.
Télévisions en guerre, Le Monde diplomatique, oct. 1990, p.32.

2
L'idéologie a besoin d'oppositions simples, d'adversaires clairement désignés, de phrases-chocs et de mots bien affûtés. Elle procède en divisant le monde de façon binaire, en tentant de tout peindre en noir et blanc. Le western qui utilise justement ces catégories ne risque-t-il pas de devenir le paradigme (modèle) de l'information ramassée dans son expression la plus simple pour mieux se faire entendre de publics diversifiés ? Ibidem.

3
Le journaliste (de télévision) qui présente les images et qui les commente devient le moraliste des temps modernes, celui qui désigne peu ou prou ce qui est bien ou mal socialement... Notre seul recours est la qualité de la culture, la sagesse des réactions, la rectitude de la conscience de celui qui est notre pédagoque suprême. C'est beaucoup. Est-ce suffisant...?
Ibidem.

Vers Première Page