Alain Drouard

Directeur de recherche au CNRS.
Auteur de Une inconnue des sciences sociales, La Fondation Alexis Carrel (1941-1945), INED, Paris, 1992 ; Alexis Carrel (1873-1944) , De la mémoire à l'histoire, L'Harmattan, Paris, 1995 ; L'eugénisme en questions, Ellipses, Paris, 1999.

1
Le but de cet ouvrage est de clarifier et de définir une notion problématique, celle d'eugénisme. Clarifier signifie d'abord dissiper la confusion qui l'entoure.
Cette confusion est en outre alimentée par la peur qui se nourrit elle-même de l'ignorance. L'eugénisme fait peur parce qu'il est associé dans l'opinion aux crimes nazis au point que l'équation eugénisme=nazisme a longtemps été la règle et est encore généralement admise conformément à ce que Léo Strauss a appelé la "reductio ad Hitlerum" : Hitler était eugéniste, X est eugéniste, X est donc nazi ...
Alain Drouard, L'eugénisme en questions, Ellipses, Paris 1999, p. 7.

2
On distingue couramment l'eugénique "négative" et l'eugénique "positive" même si dans la pratique il y a parfois combinaison ou succession de l'un et de l'autre.
L'eugénique "négative" veut empêcher les porteurs de tares, de maladies héréditaires et de malformations graves de se marier et de se reproduire en usant de moyens qui vont de la ségrégation à la stérilisation.
L'eugénique "positive", elle, veut encourager les "bien doués", les "forts" c'est-à-dire les porteurs de caractères favorables, physiques et intellectuels à se reproduire davantage.
Ibidem, p. 22.

3
Enfin et surtout l'eugénisme de Carrel est "volontaire" parce qu'il ne doit pas procéder de l'Etat mais de décisions individuelles prises par les individus en toute connaissance de cause ...
Dans L'Homme, cet inconnu, il écrivait :
"Aujourd'hui il est indispensable que les classes sociales soient de plus en plus des classes biologiques. Les individus doivent monter ou descendre au niveau auquel les destine la qualité de leurs tissus et de leur âme. Il faut faciliter l'ascension de ceux qui ont les meilleurs organes ou le meilleur esprit. Il faut que chacun occupe sa place naturelle. Les peuples modernes peuvent se sauver par le développement des forts. Non par la protection des faibles (L'Homme, cet inconnu, p. 362).
Ibidem, p.58 et 60.

4
S'il est, de nos jours, au coeur des interrogations et des inquiétudes soulevées par la procréation médicalement assistée, l'eugénisme est surtout à l'oeuvre dans le désir des parents d'avoir des enfants en bonne santé. Ce désir légitime est trop souvent assimilé, confondu ou présenté comme une demande d'enfants "parfaits" ou répondant à tel ou tel critère (sexe, apparence physique, etc.), ce qui suffit à le discréditer.
Ibidem, p. 129.

--------

Vers Première Page