Anacharsis Cloots

Jean-Baptiste du Val-de-Gràce, baron de Cloots dit Anacharsis Cloots (1755-1794). Révolutionnaire français, jacobin hébertiste, violemment anticatholique, propagandiste du culte de la Raison, "citoyen de l'humanité". Nihiliste républicain, il est guillotiné sur ordre de Robespierre, avec ses amis "enragés" hébertistes.

1
Le peuple souverain est essentiellement raisonnable ; il ne voudra jamais ni astrologie, ni théologie : il ne souffrira pas que des jongleurs, des diseurs de bonne aventure, des mystificateurs, des enjôleurs, des empoisonneurs maniaques, escamotent aux bonnes femmes et aux grands enfants un salaire qui n'est dû qu'aux ouvriers utiles et honnêtes.
Nous verrons incessamment la royauté céleste à son tour condamnée par le tribunal révolutionnaire de la Raison victorieuse ; car la Vérité, assise sur le trône de la Nature, est souverainement intolérante. L'astre du jour fait disparaître tous les météores, tous les feux follets nocturnes. La tolérance est un mal nécessaire dans les circonstances actuelles. La politique nous commande de tolérer, jusqu'à nouvel ordre, les imposteurs sacrés. ...
La république des droits de l'homme, à proprement parler, n'est ni théiste ni athèe ; elle est nihiliste.
Anacharsis Cloots, cultivateur et député du département de l'Oise, 6 nivôse an II (26 décembre 1793) in Ecrits révolutionnaires 1790-1794, Champ libre, Paris 1979, p. 642.

Retour Première Page