Louis Cartou

Professeur d'université, notamment spécialiste du droit européen.

1
Des raisons intellectuelles et morales peuvent affaiblir le civisme. Le lien social est en partie le fruit du passé, de la tradition. L'oubli de la tradition, l'ignorance par un peuple de sa propre histoire, ou l'enseignement partisan de l'histoire, insistant sur ce qui divise, oubliant ce qui unit peut être une cause de déclin. Dans la formation civique d'un citoyen, l'éducation est primordiale : mais elle peut oublier le civisme ou même s'orienter contre lui.

Le lien social et ce qu'il implique d'obligations peut aussi être miné par l'évolution économique. Une société fondée uniquement sur la généralisation de l'esprit de profit, sur la religion exclusive du "niveau de vie", oublie ou ridiculise les vieilles vertus de désintéressement, de dévouement, de sacrifice sans lesquels une société ne peut se défendre.
L'évolution des relations internationales. La supranationalité - Mythe et réalité, in Mélanges offerts à Pierre Montané de la Roque, tome II, Presses de l'I.E.P. de Toulouse, 1986, p. 925.

Vers Première Page