Busino Giovanni
Giovanni Busino. Professeur à l’Université de Lausanne, éditeur des Oeuvres complètes de Pareto.

1
Le pouvoir reste encore l'apanage exclusif d'une minorité, d'une élite potestative. Le pouvoir politique, qui est un pouvoir relationnel appartenant à celui qui l'exerce, reste toujours un pouvoir placé au-dessus de tous les autres. Ce constat dément formellement tout ce qui a été écrit vers la fin de la décennie passée sur l'illusion politique et sur la fin du politique ou encore « contre la politique professionnelle ». L'élite politique, renforcée et orientée par les experts, conserve encore et toujours le monopole du pouvoir politique et dirige tous les grands changements de et dans la société. Elites et élitisme, PUF, QSJ 2692, Paris, 1992, p. 122.
2
Les illusions marxistes évanouies et les mirages socialistes dissipés, beaucoup de chercheurs commencent à croire que la politique, activité d’individus contre d’autres individus, dialectique de l’ami et de l’ennemi, est la source ultime et irréductible des différenciations et des conflits, des antagonismes dans la société et entre les sociétés. Idem.

Vers Première Page